217km, 7600m D+… Pari réussi pour Stéphane Brogniart 


Il avait préparé ce projet depuis longtemps. Relier Abreschviller à Belfort en courant et une seule étape était son son défi, son pari, son rêve. A l’aube de son quarantième anniversaire, l’ultra-traileur Vosgien vient de s’offrir une sacrée tranche de vie et une belle expérience.

31h06… C’est le temps qu’il a fallu à Stéphane Brogniart pour effectuer les 217km et 7600m de dénivelé positif qui séparent Abreschviller (57) et Belfort (90) en suivant l’épine dorsale du massif des Vosges. 31h06 durant lesquelles chaque pas prenait de plus en plus de sens pour lui.

Il n’a jamais douté, n’a jamais détourné son attention de son objectif. Parti sous un grand soleil et des températures assez élevées, sa progression durant les 107 premiers kilomètres a été un véritable récital. De l’avis des coureurs qui l’ont accompagné, le rythme était impressionnant ! Après un passage au Refuge du Sotré où était organisé un concert et un apéritif en son honneur, la nuit et l’alerte orange de Météo France l’attendaient… Avec déjà 13h de course dans les jambes, gérer ce genre d’aléas prend tout de suite une tournure différente. Epargné, dans un premier temps, par les orages, il n’y échappera finalement pas. Ente le Grand Ballon et Thann (68), c’est l’équivalent d’un mois de précipitations qui se sont abattus en quelques heures sur les Vosges !

Après une pause de deux heures, Stéphane est reparti en compagnie de Clément Posecak. Le début de l’ascension vers le Ballon d’Alsace a été dure, mais l’arrivée d’autres coureurs aux côtés de Stéphane lui ont apporté un grand soutien psychologique.

C’est à 14h06 que Stéphane Brogniart a foulé le sol de la place d’armes à Belfort où de nombreuses personnes l’attendaient pour saluer cette traversée fantastique.


Un soutien formidable
Entre vendredi 24 juin à 7h du matin et samedi 25 à 14h06, Stéphane a pu compter sur le soutien indéfectible de nombreux coureurs (et coureuses) de tout le massif. Jamais seul durant ces 217 kilomètres, cette compagnie l’a énormément aidé dans la réussite de son objectif.

Il y a eu également beaucoup de monde venu le voir passer et l’encourager sur à l’un de ses points de passage. L’animation au Refuge du Sotré restera, sans aucun doute, un grand moment.

A toutes ces personnes et à vous tous, partenaires, médias,  élus, amis, coureurs ou internautes l’ayant soutenu ou suivi d’une manière ou d’une autre dans ce projet, Stéphane aimerait vous dire un grand MERCI ! Ce succès, il vous le doit en grande partie.


Le massif des Vosges dans la lumière !
Cette traversée des Vosges (#transvosges) a connu une belle médiatisation du début à la fin : live continu sur la page Facebook de France 3 Lorraine, plusieurs passages en direct sur les JT de France 3 Lorraine, plusieurs passages sur Vosges Télévision, de nombreux articles dans la presse quotidienne régionale (dont Vosges Matin, les DNA et l’Est Républicain) et plusieurs magazines, certains médias spécialisés tels que Trails Endurance Mag.

Toute cette couverture médiatique a surtout une volonté, mettre en avant le massif des Vosges en tant que terre de trail et faire de cette traversée un itinéraire classique dans un futur proche, afin de créer une dynamique sportive, touristique et économique autour de ce parcours.

Une vidéo retraçant les moments forts de cette traversée sera diffusée dans les prochains jours.

De nombreuses images serviront dans le cadre d’un documentaire culturel de 90 minutes sur le massif des Vosges qu’Alabama Productions prépare pour la fin de l’année 2016.

Photos Sébastien Chenal

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de saisir un commentaire
Veuillez saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.