Accueil Actualités Courses

    Garrivier et Debats sacrés roi et reine sur la Transvulcania

    Thibaut Garrivier - Photo Alexis Berg

    Les températures ont grimpé en flèche aujourd’hui sur l’île de La Palma, où la première course SuperSky de la World Series Migu Run Skyrunner® a vu un nombre spectaculaire d’athlètes franchir  les nuages et les lignes de crêtes pour être couronnés.

    Les coureurs de la Transvulcania 2019 ont connu de nombreux hauts et bas, et une étoile inattendue a volé la vedette sur le parcours de 74 km avec un dénivelé positif de 4 350 m.

    Après un départ incroyablement rapide, le jeune suédois Petter Engdahl a gravi le sommet de la première ascension pour arriver à Las Deseadas (km 17 sur 74) en 1h55. Engdahl était suivi de près par deux favoris, l’Italien Marco De Gasperi et Ruy Ueda. De façon inattendue, De Gasperi et Ueda ont abandonné peu de temps après le km 29, Ueda se plaignant des mêmes problèmes d’estomac qui l’avaient amené à se retirer du kilomètre vertical de la Transvulcania quelques jours auparavant.

    Petter Engdahl – Photo Alexis Berg

    À partir de ce moment, les 3 hommes de tête ont pris des risques en descente. Engdahl n’a pas ménagé ses efforts pour conserver sa position de leader mais ce n’était pas facile avec le coureur français Thibaut Garrivier et le russe Dmitry Mityaev. EngdahI a été mis sous pression et les deux chasseurs, Mityaev et Garrivier ont réussi à se placer en première et deuxième position plus tard dans la course.

    C’est le français Thibaut Garrivier qui a franchi la célèbre ligne d’arrivée à Los Llanos de Aridane, à La Palma, en 7h11’04. Mityaev a terminé deuxième en 7h14’23″ et Engdahl, épuisé, est arrivé troisième après 7h21’28″.

    « Aujourd’hui, j’étais en très bonne forme. Je suis vraiment content de mon temps et de ma performance. Cela faisait beaucoup de pression avec Dmitry pendant environ 6 heures, mais aussi beaucoup de plaisir. », a déclaré Garrivier. Après s’être classé troisième l’année dernière, le coureur français a pris un peu de temps pour se préparer à la course aujourd’hui, un plan qui a porté ses fruits. “J’avais encore beaucoup d’énergie à la fin et quand j’ai remarqué que je ne pouvais pas voir Dmitry derrière moi, j’ai poussé très fort dans la dernière montée.”

    Le Britannique Jonathan Albon, roi du longue distance et du terrain technique, a lutté contre la chaleur mais a toujours semblé puissant tout au long du parcours. Il est remonté de la neuvième position au km27 pour franchir la ligne d’arrivée avec une impressionnante 4ème place en 7h36’34”.

    Ragna Debats, vainqueur Transvulcania – Photo ©MRSWS / Alexis Berg

    Trois femmes ont dominé la course de bout en bout, mais la reine de Transvulcania était la néerlandaise Ragna Debats.

    « Ce que j’aime sur la Transvulcania, c’est qu’elle commence au niveau de la mer et monte jusqu’au plus haut sommet, c’est le sens du skyrunning. C’est difficile parce que beaucoup de gens commencent vite et ensuite, ils paient. Je savais que je devais prendre mon temps et rester hydraté », a déclaré l’incroyable athlète qui s’est battue très tôt contre la française Anne-Lise Rousset. « C’était une course disputée car Anne-Lise est partie très vite. Je l’ai laissée partir mais j’ai essayé de ne pas la laisser partir complètement. À un moment de la course, j’ai senti qu’elle ralentissait et c’est là que je l’ai dépassé. Dans l’ensemble, je suis très heureux et la course a été excellente. »

    Après une confrontation intense avec Debats, la française Anne-Lise Rousset a franchi la ligne d’arrivée à la deuxième place après 8h25’11”. Megan Kimmel, l’américaine, qui a battu Ragna lors de la dernière course Migu Run Skyrunner World Series en Chine, a terminé 3e après 8h35’03” de course.

    Les trois femmes continueront à s’affronter tout au long de la série mondiale Migu Run Skyrunner® pour la première place du classement général.

    2019 Transvulcania classement

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Merci de saisir un commentaire
    Veuillez saisir votre nom

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.