Pau Capell lors de la tentative de record de l'UTMB - Photo JamesPoole

L’espagnol, athlète The North Face, s’est lancé le défi de passer sous la barre des 20h sur le parcours de l’UTMB. Vous pouvez lire notre article présentant ce projet OFF portant le nom de “Breaking 20“.

Considéré comme l’un des ultra trails les plus difficiles et les plus prestigieux au monde, l’UTMB consiste en un éreintant parcours de 171 km et 10 000 mètres de dénivelé, traversant certaines des régions les plus spectaculaires des Alpes à travers la France, l’Italie et la Suisse.

Courant en solitaire, Pau Capell était soutenu par une minuscule équipe de soutien, composée de son entourage proche et assurant la santé et la sécurité du groupe. Ces conditions exceptionnelles ont fait de cette course un défi mental et physique nécessitant toute la force et la préparation experte de Pau. 

Photo Mathis Dumas

Courant sans la présence de concurrents, le vainqueur de l’UTMB 2019 s’est senti tenu de réaliser le parcours coûte que coûte dans le but d’inspirer tous ceux qui continuent à relever des défis en cette année difficile, y compris tous les coureurs qui n’ont pas pu participer à la course annulée.

Pau Capell, a achevé le parcours emblématique du Tour du Mont-Blanc (TMB), en solo avec un temps de 21h 17 minutes et 18 secondes.

Pour Pau, la préparation de la course a été difficile dû au confinement mondial : manque de lieux d’entraînement, restrictions de voyage et ultime déception, l’annulation de l’UTMB 2020. L’envie de se challenger a été aussi importante que celle de battre son record face à l’adversité et d’encourager les autres à surmonter leurs propres obstacles. 

Photo Mathis Dumas

” L’année dernière, c’était un rêve de gagner l’UTMB. Je me souviens avoir traversé le Trient et bénéficié de l’énergie incroyable de la foule, qui m’a encouragée sur les 30 derniers kilomètres. En me préparant, je me suis aussi rappelé que j’étais seul après les 3 premiers kilomètres à l’époque. J’ai su alors que c’était possible mais ma plus grande crainte était que quelque chose tourne mal.”

“La course était définitivement plus difficile physiquement et mentalement cette fois-ci sans ma routine habituelle. Mais avoir le soutien de ma famille et de The North Face m’a beaucoup aidé. Terminer le parcours de cette manière n’était évidemment pas mon objectif. Cependant, je suis content et j’espère que cela encourage d’autres à ne jamais cesser de se battre, même dans les circonstances les plus difficiles.”

Une bien belle conclusion malgré cet “échec”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de saisir un commentaire
Veuillez saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.