Tous les records ont été battus malgré des conditions hivernales lors des Championnats du monde Skyrunning 2018 qui ont débuté aujourd’hui avec le Salomon Mamores VK dans les Highlands écossais.

La championne du monde en titre de VK, Laura Orgué (Espagne) et le Suisse Rémi Bonnet ont remporté la médaille d’or et ont écrasé les records précédents. Les trois premiers hommes ont couru en un temps record et Orgué a battu son propre record de près de deux minutes. Les nouveaux records sont 39’23 ” et 51’35” .

Stian Angermund-Vik – Photo ©iancorless

345 coureurs de 30 pays ont pris part à ce défi de taille pour atteindre le sommet Munro, le seul Kilomètre Vertical au Royaume-Uni, avec 1 000m de dénivelé positif et comptant pour les championnats du monde. Avec des températures au-dessous de zéro au sommet, la course de 5 km s’est avérée beaucoup plus rapide que prévu avec des athlètes qui ont accéléré pour rester au chaud.

Le Norvégien Stian Angermund-Vik, champion du monde 2016 et ancien recordman, a terminé troisième. Il a déclaré : « Une course difficile, un temps magnifique ! J’étais en train de profiter des montagnes écossaises mais j’avais tellement froid que j’avais besoin d’aide pour mettre mes vêtements au sommet. C’était difficile. Je pense que j’ai fait une bonne course, deux secondes plus vite que l’an dernier, j’en suis très content. Rémi [Bonnet] a fait une course folle et je suis super content de mon ami Thorbjørn [Ludvigsen] qui a terminé deuxième. Nous ne sommes pas seulement du même pays mais du même club…! “. Le temps de Ludvigsen était de 41’49” et une seconde plus tard, Angermund-Vik a fermé le podium.

Le Suisse vainqueur de l’épreuve, Rémi Bonnet , a déclaré: « C’était vraiment une course difficile avec les conditions météorologiques : beaucoup de boue. Beaucoup de gens sur les bords de chemins. C’était bien de venir en Ecosse et de faire une bonne course . »

Rémi Bonnet – Photo ©iancorless

« Je suis super contente de la victoire », a déclaré Orgué, championne du monde 2016 et recordwomen du parcours. « Je ne savais pas à quoi m’attendre pour la course, car je ne me sens plus comme un coureuse de kilomètre vertical mais finalement je l’ai été. Je pense aussi que j’étais en forme mais je ne me sens pas comme la Laura d’il y a quelques années. Je connais toujours le type d’effort nécessaire pour faire un VK. C’était une course difficile à cause de la météo, mais le résultat s’est bien passé », a-t- elle ajouté.

Pas moins de 11 pays étaient représentés dans le top 10 masculin et féminin, ce qui explique la large participation mondiale à la course.

Photo ©iancorless

Le classement provisoire des équipes après la discipline KV est le suivant: Norvège , ÉtatsUnis et Pologne .

Résultats Salomon Mamores VK
Hommes

  1. Rémi Bonet (SUI) – 39’23 ”
  2. Thorbjørn Ludvigsen (NOR) – 41’49 ”
  3. Stian Angermund-Vik (NOR) – 41’50 ”
  4. Alex Oberbacher (ITA) – 42’34 ”
  5. Jan Margarit (ESP) – 42’58 “

Femmes

  1. Laura Orgué (ESP) – 51’35 ”
  2. Lina El Kott Helander (SWE) – 52’34 ”
  3. Hillary Gerardi (USA) – 52’53 ”
  4. Elise Chabbey (SUI) – 53’59 ”
  5. Gisela Carrión (ESP) – 54’40 ”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de saisir un commentaire
Veuillez saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.