Accueil Actualités

    Résultats de la 10e édition de l’Andorra Ultra Trail Vallnord

    Andorra Ultra Trail - Photo AUTV / David Gonthier

    Les Espagnols Imanol Aleson et Julián Morcillo remportent la deuxième édition de l’Eufòria avec un nouveau record tandis qu’un autre Espagnol, Albert Herrero, et l’Américaine Darcy Piceu s’offrent la victoire sur la Ronda dels cims

    Jonatan Cuesta et Eva Belles s’imposent sur le Mític malgré des conditions météo difficiles

    La Suisse Anne-Marie Flammersfeld (12:41:37) bat le record du Celestrail, détenu par l’Andorrane Aida Fornieles, alors que Dani Colom est le grand vainqueur chez les hommes

    Sergio Luis Tejero termine premier du Marató dels cims et, chez les femmes, Nuria Hospital n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires.

    Andorra Ultra Trail – Photo AUTV / David Gonthier

    Eufòria

    Imanol Aleson et Julián Morcillo signent un nouveau record en s’imposant sur la deuxième édition de l’Eufòria, une aventure de 233 kilomètres et 20 000 mètres de dénivelé positif. Ils ont rejoint Ordino dans nuit du vendredi au samedi à 2 h 15 au terme d’une course qu’ils ont mené de bout en bout et en devançant les duos composés de Salvador Vilalta et José Manuel Rodríguez, ainsi que Daniel Torrijo et Óscar Plasin. La première femme n’est autre que Nerea Martínez, compagnonne de route du Français Nahuel Passerat, qui termine en quatrième position.

    EUFÒRIA (233 km, 20.000 m D+)
    1. Julian Morcillo (ESP) / Imanol Aleson (ESP) – 67:15:10
    2. Salvador Vilalta (ESP) / José Manuel Rodríguez (ESP) –71:13:00
    3. Daniel Torrijo Vicente (ESP) i Oscar Plasin (ESP) – 75:09:33

    Andorra Ultra Trail – Photo AUTV / David Gonthier

    Ronda dels cims

    L’Américaine Darcy Piceu s’est largement imposée sur l’épreuve reine en faisant montre d’une régularité exemplaire. L’athlète du Colorado a terminé avec plus de trois heures d’avance sur la Bulgare Mariya Nikolova, qui finit deuxième, tandis que l’Andorrane Sabrina Solana termine troisième.

    Chez les hommes, Albert Herrero a très bien géré sa course tout au long du parcours de 170 kilomètres en devançant l’Italien Gianluca Galeati et le Français Morgan Vivien, de près de 45 minutes, les deux hommes terminant respectivement deuxième et troisième avec le même chrono.

    RONDA DELS CIMS (170km, 13.500 m D+)
    1. Albert Herrero (ESP) – 31:45.41 / Darcy Piceu (USA) – 36:14:02
    2. Gianluca Galeati (ITA)  32:28:24 / Mariya Nikolova (BUL) – 39:36:02
    3. Morgan Vivien (FRA) – 32:28:25 / Sabrina Solana (AND) – 40:50:23

    Mític

    Le Mític, connu pour son parcours très difficile, ne faillit pas à sa réputation cette année en s’imposant comme l’un des ultra-trails les plus durs du monde. Les coureurs sont venus à bout des 112 km et 9 700 m de D+ malgré des conditions météo difficiles. La pluie et la grêle tombées dans la vallée de Madriu ont amené l’organisation à stopper le Mític et la Ronda dels cims afin d’assurer la sécurité des coureurs à cet endroit précis, Les 289 participants des deux courses ont été concernés par cet arrêt. Chez les femmes, seule Eva Belles parvient à boucler le Mític, en franchissant la ligne d’arrivée à 4 h du matin à Ordino.
    Chez les hommes, Jonatan Cuesta finit par s’imposer au terme d’un duel intéressant avec le Français Patrick Bohard, tandis que Benoit Cicero et Òscar Pérez terminent troisièmes ex-aequo.

    MÍTIC (112km, 9.700 m D+)
    1. Jonatan Cuesta Santamaria (ESP) – 20:25:49 / Eva Belles (ESP) – 30:09:13
    2.
     Patrick Bohard (ESP) – 20:47:11
    3.  Benoit Cicero (FRA) i Òscar Pérez (ESP) – 21:27:13

    Celestrail

    La lune brille dans le ciel d’Ordino lorsque les cloches annoncent minuit. Un « go » retentit dans les haut-parleurs tandis que les coureurs prennent le départ du Celestrail, un parcours de 83 km avec 5 000 m de dénivelé positif à travers les montagnes andorranes. Daniel Colom qui parvient à maintenir un rythme régulier, franchit le premier le Coll de la Botella (km 30), position qu’il ne cède à personne jusqu’à franchir la ligne d’arrivée à Ordino. Arrivent ensuite David Arredondo et l’Andorran Julio Rodrigues da Costa, qui terminent deuxièmes ex-aequo, suivis de Jonathan Jímenez qui se hisse sur la troisième marche du podium

    Chez les femmes, la Suisse Anne-Marie Flammersfeld, au terme d’une course où elle brille par sa régularité, s’impose en signant un nouveau record d’épreuve avec un chrono de 12 heures et 41 minutes, en détrônant Aida Fornieles qui avait réalisé une belle performance en 2016. Leire Fernández termine à moins de 20 minutes de la nouvelle championne. Claudia Tremps remporte la troisième place.

    CELESTRAIL (83 km, 5.000 m D+)
    1. Dani Colom (ESP) – 10:52:28 / Anne Marie Flammersfeld (SUI) – 12:41:37
    2. David Arredondo (ESP) i Julio Rodrigues (AND) – 11:29.57 / Leire Martinez (ESP) – 13:00:22
    3. Jonathan Jiménez (ESP) – 11:37:42 / Clàudia Temps (ESP) – 14:27:09

    Andorra Ultra Trail – Photo AUTV / David Gonthier

    Marató dels cims

    C’est sous un soleil radieux et dans la bonne humeur que les 650 coureurs partent à l’assaut du Marató dels cims, un parcours de 42,5 km qui les amènera à franchir 3 000 m de dénivelé positif à travers les vallées du nord du pays. Sergio Luis Tejero et l’Andorran Carlos Fernández nous ont livré un duel passionnant dans les premiers kilomètres. Le premier contrôle toutefois la course à tout moment et termine premier en devançant son rival de plus de 15 minutes. Alejandro Córcoles finit troisième. Chez les femmes, Nuria Hospital remporte l’épreuve en prenant la tête dès la mi-course, devant Anna Clapes et Paula Espinach.

    MARATÓ DELS CIMS (42,5 KM, 3.000 m D+)
    1. Sergio Luis Tejero (ESP) – 4:49:32 / Núria Hospital (ESP) – 5:50:22
    2. Carlos Fernández (AND) – 5:05:24 / Anna Clapés (ESP) – 6:10:30
    3. Alejandro Córcoles (ESP) – 5:08:31/ Paula Espinach (ESP) – 6:31:22

    Andorra Ultra Trail – Photo AUTV / David Gonthier

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Merci de saisir un commentaire
    Veuillez saisir votre nom