© Méribel Sport Montagne

Malgré la nouvelle vague d’annulations, certaines organisations ont pu maintenir leurs événements. Après un week-end dernier déjà bien chargé, celui qui se présente est non moins alléchant. Dans les 3 vallées, le Méribel Trail et les Val Tho Summit Games vont nous offrir sans aucun doute un joli spectacle tant la concurrence pour la victoire sera rude. Tour d’horizon des forces en présence.

Conséquence de l’annulation des principales courses de niveau international – on pense notamment au circuit des Golden Trail Series ou aux épreuves de Skyrunning – nos meilleurs coureurs français se rabattent sur les courses qui ont lieu dans l’Hexagone. Avant l’Échappée Belle, dans deux semaines, de belles batailles devraient avoir lieu ce week-end dans les 3 vallées.

Méribel Trail : sur les traces des championnats de France 2019

L’été dernier, le Méribel Trail accueillait les championnats de France de trail et avait vu s’imposer sur le Trail long (50km / 4200 D+) Sarah Vieuille et Clément Molliet, et sur le Trail court (25km / 1900 D+) Blandine L’Hirondelle et Thomas Cardin. Si cette cinquième édition est un peu moins dense, Méribel a tout de même attiré un joli plateau.

Sur le long, les candidats à la victoire sont nombreux : le Club des sports de Méribel sera bien représenté en la personne de Clément Molliet, vainqueur l’an passé, mais aussi de Gautier Airiau, son dauphin. Il faudra bien sûr avoir à l’œil Aurélien Dunand Pallaz très en forme pour son retour à la compétition, mais aussi le pensionnaire du Team Salomon Nathan Jovet ou encore l’expérimenté Patrick Bringer. Les jeunes Élie Besson-Pithon et Jean Blancheteau ne devraient pas jouer la victoire, mais il faudra tout de même les surveiller.

Chez les femmes, la grande favorite est toute trouvée en la personne d’Anne-Lise Rousset. Alors qu’elle vient de réaliser une énorme performance sur la traversée des Aravis, elle semble très en forme même si la semaine n’a pas été de tout repos puisqu’elle était en stage avec le Team TSL et ne s’est pas ménagée.

Sur le 25km, la densité n’est pas moins impressionnante, particulièrement chez les femmes : Claire Mougel, Marine Quintard, Amandine Ferrato, Lucile Germain ou encore Iris Pessey auront toutes une chance de remporter la mise. Chez les hommes, Sylvain Court qui connaît bien le parcours pour avoir pris la 3e place l’année dernière pourrait être le favori aux côtés d’Arnaud Bonin du Team Scott. Néanmoins, les jeunes du Team Matryx Simon Paccard et Johann Baujard seront sans aucun doute redoutables, ainsi que Tom Lecomte ou encore Maxime Grenot.

Val Tho Summit Games : un format marathon très relevé

Dans la vallée voisine, c’est sur le 42km (2300m D+) que tous les regards se porteront. Un parcours aérien, haut en altitude – départ à 1 800m avec un passage à plus de 3 000m – et qui peut rapporter gros puisque le prize money n’est pas négligeable (3 500€ – 1000/500/250 pour les podiums Femme et Homme).

Les coureurs du Team Hoka seront bien représentés avec Audrey Tanguy, grande favorite chez les femmes et Nicolas Martin, favori chez les hommes. Mais ce dernier devra se méfier de l’ambassadeur de la station, Julien Chorier, bien que plus habitué aux longues distances. Fabien Demure, Paul Jay et le Britannique Rich Sumpter devraient être aussi aux avant-postes.

Rendez-vous dimanche soir pour les résultats !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de saisir un commentaire
Veuillez saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.