Accueil Actualités

    UTMB 2017 : Bataille de titans autour du Mont-Blanc

    0
    PARTAGER
    UTMB 2017 François D'Haene Kilian Jornet

    Cet UTMB 2017, 15 ème édition, a tenu toutes ses promesses grâce à l’enthousiasme et la persévérance sans limite des 8 000 concurrents engagés sur l’une des compétitions de la longue semaine anniversaire.

    Les cieux ont choisi de fêter à leur manière 15 ans de trail-running autour du massif du Mont-Blanc, en arrosant copieusement les centaines de kilomètres de sentiers empruntés par les concurrents. Mêlant pluie, neige fondue, vent violent, brouillard en altitude, et boue collante sur les chemins, rien n’a été épargné aux milliers de coureurs, dont certains seront restés engagés durant deux nuits dans la montagne, dans ces conditions dantesques. Pour Catherine Poletti, directrice de l’événement, cette 15e édition a un goût de renaissance : « Les conditions météo m’ont rappelé celles de la première édition, en 2003… Sauf que quinze ans plus tard, nous sommes prêts à les affronter et à s’y adapter, tout comme les coureurs bien mieux préparés ».

    Seule la majeure partie des concurrents de la TDS (lire notre article de course) a pu bénéficier d’une météo clémente, avec une chaleur estivale et un soleil rayonnant. Rayonnant, comme les sourires de Michel Lanne et Mimmi Kotka à l’arrivée, suite à leurs victoires sans conteste sur cette épreuve, un an après leur succès sur la CCC. Prochaine étape sur l’UTMB pour le Pyrénéen et la Suédoise ?

    TDS Michel Lanne

    Quelques heures plus tard, le Suisse Marc Lauenstein et la surprenante Espagnole Oli Gordon Rodriguez leur ont succédé sur une ligne d’arrivée détrempée mais plus festive et surpeuplée que jamais, remportant l’édition 2017 de l’OCC (lire notre article de course), tracée entre Orsières (SUI) et Chamonix, sur 56km et 3 500m D+.

    Jeudi soir, la CCC a délivré son verdict (lire notre articl de course), en consacrant un duo américain prometteur, avec les supersoniques Hayden Hawks et Clare Gallagher.

    Mais le clou du spectacle – pour lesquels des milliers de supporters et de passionnés ont fait le déplacement à Chamonix mais aussi sur les sentiers les plus accessibles du parcours – s’annonçait pour vendredi soir : l’UTMB 2017 (lire notre article de course) allait opposer les meilleurs ultra-trailers du moment. Un plateau relevé comme jamais, avec notamment un duel attendu entre les deux leaders de l’ultra-trail mondial, François D’Haene et Kilian Jornet. Ajoutez-y le feu follet américain Jim Walmsley, habitué à dynamiter les pelotons, ou Xavier Thévenard et sa science de la course, et vous obtenez au final l’une des épreuves les plus rapides de l’histoire, bouclée victorieusement en 19h01 par « le grand » François D’Haene, qui mérite plus que jamais ce surnom… Un niveau jamais atteint en 15 ans d’existence, et un scénario indécis jusque dans les derniers kilomètres, avec un Kilian Jornet en chasse derrière le vigneron du Beaujolais, mais qui n’est finalement pas parvenu, à revenir sur le Français. Avec désormais 3 victoires à son actif, François D’Haene rejoint Jornet dans le Panthéon de l’UTMB.

    utmb 2017

    La Catalogne va vivre tout de même son heure de gloire, grâce à Nuria Picas, enfin victorieuse de l’UTMB, après deux secondes places et plusieurs désillusions sur une épreuve qui semblait se refuser à la double vainqueur de l’Ultra Trail World Tour (2014 et 2015). L’athlète catalane monte sur la plus haute marche, mais il en a fallu de très peu pour que ce « rêve » ne s’évapore à quelques kilomètres de l’arrivée. Victime d’une crise d’asthme dans la montée vers la Flégère, Nuria a vu fondre sa confortable avance accumulée sur les 150 premiers kilomètres du parcours (20 minutes avant la dernière descente menant à Chamonix). Par miracle, les 8 derniers kilomètres lui ont permis, pour un souffle de conserver son leadership. L’arrivée de Nuria a été d’une très grande émotion avec quelques larmes montrant la puissance de son engagement jusqu’ au passage de l’arche.

    utmb nuria picas

    Andrea Huser, à qui il va finalement manquer moins de trois minutes pour faire la jonction avec Picas, se contente d’une nouvelle 2e place, avec quelques regrets à l’arrivée. « Dans la dernière descente, j’étais un peu comme dans un rêve, déconnectée. Je n’ai pas trop réalisé que j’étais si proche de Nuria. Je crois que si je l’avais su avant, j’aurais tout fait pour la rattraper et finir main dans la main sur la ligne ! ». La réelle surprise vient de la Française Christelle Bard, 3e de l’épreuve, après une seconde partie de course très bien menée. Déjà 3e de la TDS l’an dernier, la Briançonnaise boucle là le premier 100 miles de sa carrière, avec une réussite insolente !

    Podium UTMB 2017 – 166,9 km – 10 253m D+

    Hommes

    1. François D’HAENE (FR) – 19:01:32
    2. Kilian JORNET BURGADA (ES) – 19:16:38
    3. Tim TOLLEFSON (US) – 19:53:00

    Femmes

    1. Núria PICAS (ES) – 25:46:43
    2. Andrea HUSER (CH) – 25:49:18
    3. Christelle BARD (FR) – 26:39:03

    Podiums CCC 2017

    Hommes

    1. Hayden HAWKS (US) – 10:24:30
    2. Marcin SWIERC (PL) – 10:42:49
    3. Ludovic POMMERET (FR) – 10:50:47

    Femmes

    1. Clare GALLAGHER (US) – 12:13:57
    2. Maite MAIORA ELIZONDO (ES) – 12:26:41
    3. Laia CANES (ES) – 12:47:39

    Crédits photos Olivier Vin et Damien Rosso

    Ne ratez rien !
    Vous souhaitez ne rien rater de l'actualité trail ? Recevez gratuitement nos infos dans votre boite aux lettres !


    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Merci de saisir un commentaire
    Veuillez saisir votre nom